Infos Covid-19
4 janvier 2021 Musées d’horlogerie

En raison des mesures sanitaires mises en places pour stopper la pandémie, les musées sont temporairement fermés au public (au minimum jusqu’au 22 janvier 2021).

15 décembre 2020 Expériences horlogères – mesures COVID-19

En raison des mesures sanitaires mises en places pour stopper la pandémie, toutes nos activités horlogères sont temporairement fermées au public jusqu’à nouvel avis. N’hésitez pas à nous contacter pour toutes réservations futures.

Une expérience faite pour vous

Sélectionnez la catégorie « vous êtes » afin d’affiner votre recherche d’expériences.
Découvrez les propositions de séjour unique en lien avec le monde de l’horlogerie.

Histoire de l’horlogerie

Ne vous êtes-vous jamais demandé d’où vient l’horlogerie et comment tout a commencé ?

 

L’horlogerie que nous connaissons aujourd’hui est un héritage des paysans-horlogers d’autrefois. Les premiers habitants des hautes vallées venaient du Val-de-Ruz aux Montagnes neuchâteloises afin de faire paître leurs bêtes durant la période estivale. Sans doute dès le XIVe siècle, ces paysans se sont installés durablement dans ces rudes contrées, faites de pâtures et de forêts, battues par les bourrasques et la neige, sans ressource particulière. Ils y ont construit de solides maisons de pierre. Ainsi sont nées les premières fermes neuchâteloises. Durant les longs hivers, typiques de cette région, ces Montagnons ne sont pas restés inactifs et se sont occupés tant à réparer leurs outils d’éleveurs qu’à d’autres activités artisanales.

 

Quand les premiers garde-temps sont apparus, ces artisans ingénieux ont rapidement su les démonter, les réparer, puis les fabriquer. Les paysans-horlogers étaient nés ! Très vite, ceux-ci sont passés maîtres dans la mesure du temps et la plupart d’entre eux ont quitté leur ferme pour rejoindre les grands villages se formant au Locle et à La Chaux-de-Fonds. Dans les années 1800, le tic-tac des horloges, puis des montres, sonne comme les battements de la vie. Dès lors, l’organisation et le développement des deux cités répondent aux besoins de cette industrie et forment ce qui est aujourd’hui reconnu comme étant le cœur de l’horlogerie mondiale.